Dernières informations cabinets dentaires Coronavirus covid-19 (2022)

 

2 août 2022 : DGS urgent n°2022-69    Passe sanitaire et port du masque
27 juillet 2022 : Le 2e rappel de vaccination contre le Covid-19 étendu aux praticiens et à tous leurs salariés (Conseil de l'Ordre)
Ce deuxième rappel est à administrer à partir de 6 mois après le premier rappel, en respectant un délai de 3 mois après l’infection en cas d’infection survenue après le premier rappel. Même si, comme l’indique la DGS, ce deuxième rappel n’entre pas dans le champ de l’obligation vaccinale, le Conseil national en appelle à la mobilisation de la profession pour augmenter rapidement la protection vaccinale des équipes dentaires.
 Selon le DGS-2022-41 du 15 mars 2022 s’agissant des professionnels de santé et de leur personnel, le port du masque n’est plus obligatoire mais recommandé.
La décision revient au responsable des lieux. 
  
14 mars 2022  (Conseil de l’Ordre)   
L’obligation du port du masque subsiste dans les cabinets dentaires, pour tous : soignants, personnels et patients.
Selon le DGS urgent n° 2022-31 le port du masque reste obligatoire dans les structures et services de soins et médico-sociaux.
 Mars 2022 : Le Conseil national précise à nouveau que les mesures sanitaires indiquées dans la version 3 du "Guide soignant" sont toujours en vigueur en ce qui concerne les mesures d’aération, de port de masque FFP2, de distanciation en salle d’attente et d’hygiène et asepsie à mettre en œuvre.
 RECOMMANDATIONS COVID ET CABINET DENTAIRE (Conseil de l'Ordre Juillet 2020)
   Nouvelles règles d'isolement au 21 mars 2022 (positif ou cas contact)    

La dose de rappel est obligatoire pour les chirurgiens-dentistes et assistantes dentaires avant le 31 janvier 2022.
Le certificat de rétablissement sera valable 4 mois et non plus 6 [à partir du 15 février 2022]
♦    Intégration de la dose de rappel dans l’obligation vaccinale des personnes travaillant dans les secteurs sanitaire et médico-social

♦    Les assistant(e)s dentaires sont autorisé(e)s à réaliser le prélèvement nasopharyngé, oropharyngé, salivaire ou nasal de l’examen de détection du SARS-CoV-2 sous la responsabilité d’un professionnel de santé habilité [depuis le 20 janvier 2022] (Conseil de l’Ordre février 2022)   



        ARCHIVES COVID-19   (2020 – 2021)